Menu

Citroën : Une version électrique de la légendaire Méhari

13 janvier 2016 - Non classé
Citroën : Une version électrique de la légendaire Méhari

La marque aux chevrons a finalement décidé de proposer le successeur de son modèle emblématique Méhari. Baptisée e-Méhari, elle s’inspire de cette dernière, mais embarque un moteur électrique.

La patronne de Citroën a tenu à faire elle-même l’annonce : la Méhari va enfin avoir un successeur. Pour rappel, la Méhari est une célèbre voiture de plage dotée d’un moteur de 2 cv et construite à partir de 1968. Mais contrairement à son ainée, la e-Méhari adoptera une motorisation électrique.

Pour la concevoir, le constructeur s’est inspiré de la Bluesummer, le petit cabriolet de Bolloré. Mais on retrouve également une ressemblance avec le Cactus M, un concept-car présenté par Citroën en début d’année.

La e-Méhari adopte le même design avant et les portières striées de la fameuse Méhari. Toutefois, elle arbore 2 arceaux tirés de la Bluesummer. Beaucoup pensent que cette association ne permet pas d’avoir une ligne de profil excitante, malgré les ajouts noirs sur les passages de roue et les bas de caisse.

 

Un intérieur lavable au jet

Long de 3.81 m, la e-Méhari est 29 cm plus grands que son ainé. Dans le cockpit, on constate des sièges en skaï imperméable. Donc, on peut faire un lavage au jet d’eau. La planche de bord est faite en composite.

Côté motorisation, on retrouve le moteur électrique de 68 ch de la Bluesummer, avec une vitesse de pointe de 110 km/h. Ce moteur est associé à une batterie au lithium métal polymère d’une puissance de 30 KWh fournissant une autonomie de 200 km. Mais la recharge prend 13 h avec une prise domestique et 8 h avec une prise de 16 A. Puisque la batterie se décharge quand elle n’est pas branchée, un système d’hivernage a été incorporé dans le véhicule. Celui-ci maintient son intégrité durant des mois. Cela dit, il faut recharger la batterie 4 h avant une nouvelle utilisation.

 

4 couleurs différentes

L’e-Méhari intègre l’ESP et l’ABS, mais ne comprend pas d’airbags. 4 couleurs sont disponibles : beige, jaune, orange et bleu. Cette nouvelle voiture de plage sera commercialisée à partir de mars 2016 pour un tarif de 24 000 euros. À cela, on ajoute la location de batteries (79 euros/an).

Un tel chiffre semble être élevé pour une voiture de plage. Mais Citroën affirme que sa production sera lente, environ 1000 modèles/an.

Laisser un commentaire